Saint-Étienne
jeudi 29 février 2024
09:59
Soutenez IF

L’UJM mobilise 15 millions d’euros en faveur de la sobriété énergétique

0
1830 vues

Ce mardi 3 octobre, l’Université Jean Monnet tenait sa conférence de presse de rentrée. Alliance européenne, développement de formations en alternance, création d’une 4e Graduate School et Plan pluriannuel d’investissement… l’UJM accélère sa transformation.

UJM Les forges

« Nous voulons continuer à rénover nos campus, c’est pourquoi nous allons mobiliser 15 millions d’euros sur notre fonds de roulement pour aller plus vite et améliorer la performance énergétique de nos bâtiments », a lancé Florent Pigeon, président de l’Université Jean Monnet de Saint-Etienne, lors de la conférence de presse de rentrée de la faculté. Ainsi, en plus du soutien de l’État et des collectivités, dans le cadre du Plan Etat-Région 2015-2020, qui s’est traduite par d’importants travaux de réhabilitation de son patrimoine immobilier, l’Université a souhaité aller plus loin.

15 millions, et plus ?

Ce Plan pluriannuel d’investissement (PPI) s’étend ainsi sur la période 2024-2027, et vise à consacrer 9 millions d’euros à la modernisation des campus, via une requalification de celui de la Métare et la finalisation de la réhabilitation du bâtiment D, sur le site Tréfilerie. Puis, 2 millions d’euros seront utilisés pour favoriser la sobriété énergétique ainsi que la transition environnementale. Enfin, 4 millions d’euros serviront à financer des équipements scientifiques et d’appuis à la pédagogie, pour gagner en attractivité et en performance. « 15 millions d’euros, c’est beaucoup, concède Stéphane Riou, vice-président conseil d’administration et moyens, chargé de la stratégie académique. Il y aura certainement une autre tranche de PPI qui sera décidée en fonction de notre fonds de roulement, mais c’est une action relativement significative ».

Université européenne

Par ailleurs, depuis le 3 juillet, l’UJM a rejoint l’université européenne Transform4Europe qui compte désormais 10 établissements, avec un financement pris en charge par la Commission européenne, et prolongé jusqu’en 2027. « 14,4 millions d’euros ont été accordés à l’alliance, dont 2,2 qui ont été attribués à l’UJM, précise Alain Trouillet, vice-président formation et relations internationales de l’université. Les enjeux consistent à faire en sorte de mieux travailler ensemble, et d’ouvrir le champ des possibilités pour les enseignants chercheurs, les étudiants et les personnels ». Par exemple, dès cette rentrée, l’UJM travaille avec les établissements d’Alicante et de Trieste, pour élaborer un double diplôme de master en Intelligence artificielle, qui pourrait être accessible dès la rentrée prochaine.

Le futur campus Tréfilerie. ©Gautier+Conquet architectes.

Un nouveau bâtiment

Ce n’est un secret pour personne, de lourds travaux sont réalisés sur le campus Tréfilerie, pour une enveloppe comprise entre 30 et 35 millions d’euros. Nouveauté pour cette rentrée, un nouveau bâtiment, situé à l’angle des rues Edouart Vaillant et du 11 Novembre, accueille des étudiants dans une quinzaine de salles à l’étage. « Un bâtiment aux usages multiples, avec, au rez-de-chaussée, une scène de spectacles, une libraire, un espace de restauration, et l’accueil des étudiants étrangers ». Il sera totalement livré fin 2024, avec son extension qui sera construite une fois le Crous démoli. Puis, sur le campus Manufacture, le bâtiment construit face aux Forges sera, quant à lui, livré au printemps, avec 5 300 mètres carrés de surface qui accueilleront 1 400 étudiants et 200 personnels.

Sport, santé et performance

Cette rentrée marque aussi la création d’une 4e Graduate School consacrée au Sport, à la santé et à la performance. « Elle propose une formation d’excellente à et par la recherche », a indiqué Christelle Bahier-Porte, vice-présidente recherche de l’université. Aussi, l’UJM souhaite développer une dynamique en faveur de l’orientation et de la santé de ses étudiants pour faciliter la transition entre le lycée et la fac. Et pour la première fois, elle expérimentera un nouveau dispositif, financé par la Région, « la semaine de la réorientation », au mois de novembre.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne