Saint-Étienne
lundi 20 mai 2024
05:15
Soutenez IF

Tremplin 42 : un nouveau site pour un nouvel élan

0
1385 vues

Depuis 35 ans, Tremplin 42 accompagne les personnes éloignées de l’emploi qui sont éligibles au pass Insertion par l’activité économique. Ce mois-ci, la structure adopte une nouvelle identité visuelle et lance son nouveau site Internet. Elle a pour ambition de redynamiser son image, mais aussi d’obtenir les financements nécessaires à la pérennisation de ses missions.

« L’Etat nous confie une mission que l’on accepte, mais aujourd’hui nous alertons, il y a des mesures supplémentaires à prendre pour la mener à bien », pointe Françoise Jacquemin, directrice du Groupement d’entreprises solidaires Tremplin 42, à Saint-Etienne. Né il y a 35 ans, ce programme de soutien de deux ans, accompagne sur le plan social et professionnel les salariés des structures qui composent ce Groupement d’entreprises solidaires, à travers trois structures d’insertion par l’emploi.

Tout d’abord Tremplin 42 Relais pour l’emploi, l’association intermédiaire qui met des salariés à disposition des particuliers, des collectivités, ainsi que des bailleurs sociaux. Puis il y a Tremplin 42 Innovation, l’entreprise d’insertion spécialisée dans le secteur social qui intervient dans les domaines de l’espace vert et du second œuvre du bâtiment. Enfin, il y a Tremplin 42 Entreprise, une Entreprise de travail temporaire d’insertion (ETTI), qui intervient principalement dans le secteur du BTP, pour l’instant. Les salariés qui intègrent ces programmes sont éligibles au pass Insertion par l’activité économique (IAE), comme notamment les travailleurs reconnus handicapés, les personnes bénéficiaires des minimas sociaux, les chômeurs très longue durée ou encore les jeunes de moins de 26 ans en grande difficulté.

Aujourd’hui, le levier pour que ces personnes accèdent à l’emploi, c’est la maîtrise linguistique.

Françoise Jacquemin, directrice de Tremplin 42.

La barrière linguistique

« Notre structure est conventionnée par l’Etat et compte au total 54 équivalents temps plein, rappelle Françoise Jacquemin. Chaque mois, nous faisons travailler plus d’une centaine de personnes ». Seulement, pour accomplir au mieux sa mission, Tremplin 42 souhaite pouvoir mener à bien certains projets. « Aujourd’hui, le levier pour que ces personnes accèdent à l’emploi, c’est la maîtrise linguistique. Nous travaillons déjà avec des centres de formation, on a orienté des salariés sur l’aide à l’apprentissage avec AGIRabcd par exemple, mais cela ne suffit pas ». L’un des projets de la directrice serait ainsi d’avoir un formateur en interne, en plus des dix salariés de l’équipe, pour les apprentissages de base, ainsi que pour mener des ateliers collectifs sur des thématiques comme la prise de congés ou la compréhension de sa fiche de paye. Et le temps presse…

Changement d’image

« Les entreprises peinent à recruter aujourd’hui, et on nous annonce un rebond de l’emploi dans deux ans. Les entreprises vont donc avoir de gros besoins d’ici deux ans et pour les pourvoir, ça passera forcément par la maîtrise de la langue ». C’est pourquoi la structure a lancé une campagne avec, notamment, une communication dans la gazette des Halles Mazerat, et a opéré une refonte totale de son site Internet qui sera prochainement en ligne, via l’agence stéphanoise Papermint création. On peut par exemple y trouver l’illustration des différents métiers qu’elle couvre avec les photos de vrais salariés. Cela marque ainsi le lancement d’une campagne visant à aller chercher de l’activité, des appels à projets, ainsi que du mécénat.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne