L'actualité de Saint-Étienne et sa région
S'inscrire à la Newsletter
S'inscrire à la Newsletter

Brasserie du Pilat : bière qui roule

0
763 vues

La Brasserie du Pilat, installée à Saint-Julien-Molin-Molette, vient de débuter ses travaux d’agrandissement. Leur fin est prévue pour l’automne 2022, avec à la clé, davantage de production et de meilleures conditions de travail.

Ce sont 1 300 mètres carrés qui vont venir s’ajouter d’ici fin 2022. © Brasserie du Pilat

« Il y a plusieurs raisons, liées les unes aux autres, qui ont motivé ce choix de nous agrandir, explique Thomas Skubich, gérant de la Brasserie du Pilat. Nos locaux deviennent trop petits et ne nous permettent pas de produire davantage, et nous souhaitons améliorer les conditions de travail, tout particulièrement sur la zone de conditionnement. » Car la Brasserie du Pilat, entreprise familiale située à Saint-Julien-Molin-Molette est une affaire qui roule. Grâce à ces travaux, le gérant va ajouter 1 300 mètres carrés de surface aux 650 existants. L’occasion de contenter clients comme brasseurs.

Plus de temps consacré à la bière

Ainsi, Thomas Skubich souhaite dégager le temps dédié au conditionnement en investissant dans des machines, et le consacrer à l’amélioration de ses produits et au développement de sa gamme. « Nous sommes au maximum de nos capacités pour le moment. Or, nous avons besoin de produire plus pour répondre à la demande. Aujourd’hui nous ne pouvons pas faire d’autres bières que celles que nous vendons déjà. Grâce à cet espace, nous allons pouvoir travailler sur des bières vieillies en fûts de chêne par exemple, ou aux fruits. Ce sont des demandes qui reviennent souvent parmi les clients. Ce qui est génial avec la bière c’est que l’on peut faire plein de choses différentes. »

« Avec le Covid, nous souhaitons prendre le moins de risque possible. »

Thomas Skubich, gérant de la Brasserie du Pilat.

Et plus de place pour le public

La partie dédiée à l’accueil du public va elle aussi s’agrandir. « Quand on faisait des événements, on était un peu à l’étroit, estime le gérant. Avec les baies vitrées sur les zones de production, nous allons proposer un vrai cheminement lors des visites du public. On aura la possibilité de leur montrer comment on travaille. » Les travaux sont prévus pour durer entre 12 et 14 mois pour s’achever entre octobre et décembre 2022. La construction, à l’image du bâtiment existant, se fera en bois avec un accent mis sur la récupération de la chaleur et l’optimisation des énergies.

Réintégrer la logistique

S’il a prévu d’acheter de nouveaux équipements, dont à terme un récupérateur d’eaux de nettoyage, Thomas Skubich concède que ces travaux nécessitent un investissement conséquent et souhaite faire les choses de manière progressive. « On verra ce que cela nous coûtera à la fin. Mais nous avons fait un gros effort sur la partie immobilier, pour le matériel, ce sera plus progressif. Avec le Covid, nous souhaitons prendre le moins de risque possible. » Enfin, ces travaux d’agrandissement vont permettre à la structure de réintégrer sa logistique, avec la création d’un sous-sol qui sera à 12 degrés toute l’année et fera office de zone de stockage.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Sur Android
    Sur iOS