Saint-Étienne
mardi 5 décembre 2023
03:31
Soutenez IF

A Andrézieux-Bouthéon, un spa à la bière pour relâcher la pression

1
18868 vues

Samedi 21 octobre, Morgane Trabet ouvrira le Green Beer Spa, premier spa à la bière du quart sud-est de la France, à Andrézieux-Bouthéon. Un concept déjà présent à Paris, Nantes, Bordeaux et Strasbourg. Le principe est simple, plongez dans une baignoire en chêne rustique remplie des principaux ingrédients de la bière et relaxez-vous avec une mousse…

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Cela ne s’invente pas. Avant d’ouvrir le Green Beer Spa à Andrézieux-Bouthéon, Morgane Trabet travaillait comme commerciale chez… Kronembourg, sur les secteurs Loire et Haute-Loire. C’est lors d’un voyage à Pragues qu’elle découvre le concept de spa à la bière et le teste. « Je me suis que ce serait incroyable d’importer ça dans la Loire, mais entre le dire et le faire, il y a un monde », se souvient-elle. Mais elle finit par quitter le confort du salariat au sein d’une grande entreprise pour se lancer, tant elle croit au projet.

Bullez dans le houblon

Car les bienfaits de la bière ne sont pas uniquement gustatifs. « Dans une baignoire en chêne rustique, on va retrouver les trois ingrédients de la bière, c’est-à-dire le houblon, le malt et la levure de bière. Le premier est connu pour ses vertus relaxantes, le deuxième est un anti-oxydant, quant à la levure de bière, on lui prête depuis toujours des propriétés fortifiantes sur les cheveux et les ongles ». Comme il n’y a pas de fermentation, il n’y a pas d’alcool dans le bain, donc pas de sensation collante à la sortie. A côté de la baignoire, une tireuse à bière est à disposition des clients pour déguster les différentes saveurs de la Brasserie des 7 collines

Bière précieuse

Sur un espace de 240 mètres carrés qui ouvrira ses portes samedi 21 octobre, Morgane Trabet peut recevoir les personnes qui souhaitent tenter l’expérience avec des pièces pouvant accueillir jusqu’à six personnes ensembles. « Nous fournissons tout ce qu’il faut en dehors du maillot de bain et des claquettes, explique-t-elle. L’idéal est de faire un parcours d’une heure ou deux en alternant 15 minutes de sauna, puis 30 minutes de bain et 15 minutes sur un lit de paille, comme en Tchéquie ». Et l’entrepreneuse a souhaité faire la part belle aux produits locaux en proposant des cosmétiques bios à base de bière fabriqués à Fontanès, ou encore des planches de charcuterie ou fromage proposés par des producteurs locaux. Au total, le Green Beer Spa a nécessité 200 000 euros d’investissement et Morgane Trabet ne s’arrêtera peut-être pas là. « Le développement en franchise ? On verra une fois le concept bien installé, mais j’aimerais le lancer et j’y réfléchis déjà ».

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    1 commentaire

    Au risque de m’apporter les foudres je suis consternée par cette nouvelle !
    Tremper dans la bière à la rigueur…. chacun sa passion !
    Mais je pense qu’il y avait meilleur emplacement que le local à côté de la crèche… non !?
    Surtout qu’il y est proposé de la consommation d’alcool.
    Nos bébés sont littéralement la porte à côté !
    Ça me désole.
    Ce ne sont pas les locaux qui manquent à Andrézieux pourtant si ? ça pousse comme des petits pains !
    Qui est responsable de cette ineptie ? Il n’y a que moi que ça choque ?

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne