Saint-Étienne
jeudi 29 février 2024
09:04
Soutenez IF

Casino : accord conclu avec Auchan et les Mousquetaires sur 288 magasins, l’entrepôt de Saint-Bonnet-les-Oules serait repris

0
10354 vues

Casino annonce cet après-midi « avoir conclu des accords avec Auchan Retail et le Groupement Les Mousquetaires en vue de la cession des hypermarchés et supermarchés Casino ». Des précisions ont été données sur la logistique. Contactée par If, l’intersyndicale donne les siennes : selon une information donnée par la direction et confirmée par une déclaration de Laurent Wauquiez, l’entrepôt Easydis de Saint-Bonnet-les-Oules serait repris par les Mousquetaires, pas celui d’Andrézieux-Bouthéon. En outre, 26 magasins seraient finalement cédés à Carrefour. Quant au devenir du siège de Saint-Etienne, ce n’était pas le sujet du jour. Il faudra attendre…

Le siège de Casino à Saint-Etienne n’était pas au menu cette fois-ci. ©If Saint-Etienne

« Ecœurés ». Contacté par If dans la foulée de la lecture du communiqué officiel de Casino tombé en début d’après-midi, Jean Pastor, porte-parole CGT de l’intersyndicale Casino sort spontanément ce mot au moment de lui demander ses commentaires. « Nous sommes écœurés de leurs histoires qui ne mettent sur le carreau que des malheureux. Ces gens-là, Naouri en tête, ne se remettent pas un seul moment en question, pas une seul fois en cause. Ce n’est pas l’inflation qui nous a tués, c’est la gestion désastreuse de Naouri pendant des années avec la terrible complicité des banques et des commissaires aux comptes. Quand vous savez que les banques touchaient 900 M€ de frais financier par an, vous comprenez… »   

À l’issue des négociations exclusives engagées le 18 décembre relatives à la cession par le groupe Casino de la quasi-totalité du périmètre des hypermarchés et supermarchés, le groupe Casino annonce cet après-midi « avoir conclu des accords avec Auchan Retail France ainsi qu’avec le Groupement Les Mousquetaires ». Sur 313 hypers et supers concernés appartenant au groupe (le restant étant des franchisés ou portés par la société Codim 2 situés en Corse ), ces accords prévoient la cession de 288 magasins (et les stations-services rattachées aux magasins), sur la base d’une valeur d’entreprise comprise entre 1,3 et 1,35 milliard d’euros. « Les opérations de cessions à Auchan et au Groupement Les Mousquetaires forment un tout indivisible », précise le groupe. En début de semaine, la liste des magasins alors au nombre de 313 et, avec, leur futur affectation (y compris ceux de la Loire* ; liste en bas de l’article), vendus à l’alliance Auchan/Mousquetaires a fuité dans la presse nationale. Elle n’était pas fausse assure ce mercredi à If l’intersyndicale qui a d’ailleurs publié un démenti sur sa responsabilité dans la publication.

Carrefour reprendrait 26 magasins

« Mais la direction avait bien précisé qu’elle pourrait évoluer « à la marge ». Bon… Une différence de 26 magasins (ce qui ferait un total de 314 et non de 313, Ndlr) où peuvent travailler jusqu’à plusieurs milliers de salariés, on voit ce qui représente une simple « marge » à leurs yeux… Quoiqu’il en soit, la direction nous a informés ce matin que ces 26 magasins restants iront finalement à Carrefour. » Y en a-t-il dans la Loire ? Nous l’ignorons à ce stade, le communiqué officiel ne le précisant pas. Et notre sollicitation auprès de la communication de Casino – forcément submergée ce mercredi, il est vrai – restant veine ou presque puisque, sans confirmer ou infirmer, elle nous invite à propos de Carrefour à « nous rapprocher des repreneurs d’Intermarché, puisque ce sont eux qui sont concernés ». La réalisation des cessions à Auchan et aux Mousquetaires interviendra, elle, au 2e trimestre 2024, « après la consultation des instances représentatives du personnel concernées ».

Le Groupement Les Mousquetaires et Auchan, se sont engagés à reprendre l’ensemble des contrats de travail des salariés affectés aux magasins et aux stations-services.

Communiqué de Casino

Le Groupement Les Mousquetaires et Auchan, dit aussi le communiqué, se sont engagés « à reprendre l’ensemble des contrats de travail des salariés affectés aux magasins et aux stations-services transférés conformément à l’article L. 1224-1 du Code du travail » ; à « maintenir à l’égard des salariés affectés aux magasins, les dispositions et avantages résultant du statut collectif Casino pendant une période de 15 mois à compter de la date de réalisation de la cession ». Autre engagement : « favoriser la candidature de collaborateurs du groupe Casino sur des postes disponibles ou à leur offrir la possibilité de devenir chef d’entreprise d’un magasin ». Un comité de suivi RH sera mis en place avec le Groupement Les Mousquetaires, ainsi qu’avec Auchan dès la mise en œuvre des premières cessions de magasins. Les commissaires à l’exécution du plan qui seront désignés dans le cadre de l’arrêté du plan de sauvegarde accélérée y seront associés.

Quant à la logistique…

Le communiqué amène aussi quelques nouvelles au niveau de la logistique de Casino et donc du devenir des entrepôts. « Les accords prévoient par ailleurs que dans le cadre de l’opération, l’activité de l’entrepôt d’Aix-en-Provence 1 (13) soit maintenue pour le compte d’Auchan et les contrats de prestations de services logistiques de Montélimar Frais (26), Corbas Gel (69) et Salon-de-Provence Gel (13) soient transférés au Groupement Les Mousquetaires, garantissant ainsi la pérennité de l’emploi sur ces sites. » Les derniers cités avec Les Mousquetaires sont des sous-traitants, nous explique Jean Pastor dont le bilan général dans ce domaine est clair mais potentiellement évolutif :

« Comprenez bien que les infos n’arrêtent pas de changer. Mais en tout cas, ce matin, sur 12 entrepôts jusque-là dans les mains Casino, on nous a informé que seulement quatre seraient bien maintenus avec des dégâts sociaux terribles puisque 300 à 350 personnes travaillent en moyenne dans ces unités. Les repris étaient alors : l’entrepôt affecté à tout ce qui st relatif aux aux enseignes de la proximité, celui de C-Discount, celui d’Aix-en-Provence donc et, enfin, celui Easydis de Saint-Bonnet-les-Oules qui doit passer aux mains d’Intermarché. La direction nous l’a indiqué ce matin donc mais les choses évoluent vite et, restons prudents : toutefois, d’autres unités pourraient être sauvées… »

…Wauquiez confirme la reprise de Saint-Bonnet-les-Oules

Le communiqué de ce mercredi 14 h, lui, n’indique que cela : « le Groupement Les Mousquetaires a également demandé à son partenaire ID Logistics d’étudier la reprise d’une base supplémentaire dans le Centre-Est ». Ce qui inclut la Loire, confirme la communication du groupe ne donnant pas d’autre précisions à notre sollicitation sur le devenir des unités foreziennes. Information qui tend à être confirmée par la réaction vers 15 h du président de Région, Laurent Wauquiez, envoyée aux rédactions locales : « L’annonce de la vente de 288 magasins à Auchan et Intermarché est une bonne nouvelle pour Casino et le bassin stéphanois. Je veux vraiment saluer le travail conduit par Thierry Cotillard, le président d’Intermarché, qui va permettre de sauver des centaines d’emplois. J’ai été attentif tout au long de ces négociations pour que l’intérêt des salariés soit préservé. J’ai la même satisfaction à voir que la base logistique de Saint-Bonnet-les-Oules, sur laquelle nous nous sommes particulièrement investis, pourra faire l’objet d’une reprise dans de bonnes conditions. »

Je veux vraiment saluer le travail conduit par Thierry Cotillard, le président d’Intermarché, qui va permettre de sauver des centaines d’emplois

Laurent Wauquiez

L’opération doit encore être soumise à l’obtention de toutes les autorisations usuelles requises aux fins du transfert des magasins ou stations-services. Mais aussi l’obtention des autorisations nécessaires en matière de contrôle des concentrations par les autorités de la concurrence compétentes ou les décisions des autorités de la concurrence compétentes accordant une dérogation à l’effet suspensif de la procédure de contrôle des concentrations. Les accords prévoient un transfert des magasins (et stations-services rattachées aux magasins) selon trois vagues successives : au 30 avril 2024, au 31 mai 2024 et au 1er juillet 2024.

* Selon cette liste, 13 magasins dans la Loire, seraient vendus dont seulement deux à Auchan : le Géant de Monthieu à Saint-Etienne et le supermarché de Saint-Galmier. Les 11 autres seraient pour Intermarché : outre le Géant de La Ricamarie déjà connu, le Casino Drive d’Andrézieux-Bouthéon et les supermarchés de Saint-Étienne Bergson, Saint-Étienne Cours Fauriel, L’Etrat, Saint-Héand, Saint-Priest-en-Jarez, Saint-Just-Saint-Rambert, Feurs, Roanne et Charlieu.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne