Saint-Étienne
lundi 20 mai 2024
05:32
Soutenez IF

Logements sociaux : Deux Fleuves Loire Habitat œuvre pour un patrimoine plus attractif

0
1674 vues

Fin mars, Deux Fleuves Loire Habitat inaugurait deux programmes de réhabilitation, à Chazelles-sur-Lyon et Balbigny. Une démarche que la structure mène tout au long de l’année, dans l’idée de renouveler l’existant plutôt que d’offrir du patrimoine supplémentaire…

A la résidence Claudius Roche, à Balbigny, ce sont 57 logements qui ont été réhabilités. ©DeuxFleuvesLoireHabitat

« L’idée est d’avoir une offre qui soit plus attractive et plus en adéquation avec ce que veulent les gens », expliquent Pascal Nayme, directeur général de Deux Fleuves Loire Habitat. En matière de logements sociaux aussi, les besoins et usages évoluent. A Balbigny et Chazelles-sur-Lyon, la structure vient d’achever deux importantes rénovations des résidences Claudius Roche et Les Jardins. « Ce sont deux bâtiments dont le tour était venu, poursuit le directeur général. Nous comptons 12 000 logements sur l’ensemble du territoire, avec un Plan stratégique de Patrimoine sur dix ans. Toutes les interventions de réhabilitations sont prévues par période de trois ans ».

Des besoins qui évoluent

Ainsi, à Balbigny, le groupe Claudius Roche a donc fait peau neuve. Au total, 57 logements ont été réhabilités sur les trois bâtiments. Parmi les travaux qui ont été lancés dès 2022, on peut notamment souligner l’isolation des façades, le changement des menuiseries et la pose de volets roulants électrique, la réfection et l’amélioration thermique des toitures terrasses, la création d’un ascenseur dans chaque bâtiment, la mise en sécurité électrique, ou encore la création de balcons/terrasses pour chaque logement. « Les besoins des locataires évoluent, cela passe par l’accessibilité et donc l’installation d’un ascenseur, mais aussi par l’ajout de balcons », détaille Pascal Nayme.

Gérer les déchets

Ici, la réglementation concernant les déchets a été anticipée avec la réalisation d’un diagnostic PEMD (Produits équipements matériaux déchets) en amont. Cela permet d’obtenir un inventaire des équipements, matériaux et déchets qui seront tirés du chantier. « Cela permet de réemployer les matériaux qui peuvent être réutilisés tels quel, ou de les valoriser. Par exemple, le béton a été ici récupéré par Lafarge, afin d’intégrer une filière décarbonée. Depuis, c’est devenu réglementaire, mais c’était la première fois que nous mettions cela en place, ce que nous faisons depuis un an et demi sur toutes les opérations ». Le coût total de l’opération s’élève à 4 854 000 euros, financé pour 3 041 060 par des fonds propres.

Le groupe Les Jardins, à Chazelles-sur-Lyon, a également été réhabilité. ©DeuxFleuvesLoireHabitat

350 logements par an

A Chazelles-sur-Lyon aussi, une réhabilitation d’ampleur a été effectuée sur le groupe Les Jardins. Au total, six ascenseurs et quinze garages ont été créés, les toitures ont été isolées, 54 balcons ont été réalisés, les façades ont été isolées par l’extérieur et les installations électriques sécurisées. Ici, la facture s’élève à 4 760 000 d’euros, dont 415 000 de fonds propres, et 3 900 000 d’éco-prêt de la Banque des territoires.

La commune de Chazelles-sur-Lyon a également participé à l’amélioration globale du site en réaménageant le square Jouffraix, situé en face. « L’objectif de ces réhabilitations est de renouveler le patrimoine plutôt que d’offrir du patrimoine supplémentaire », explique Pascal Nayme. Au total, Deux Fleuves Loire Habitat réhabilite 350 à 400 logements chaque année, pour une durée d’environ 30 ans. Hors réhabilitation, huit ascenseurs seront également installés cette année.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne