Saint-Étienne
mercredi 17 avril 2024
21:51
Soutenez IF

Bonson veut se créer un vrai centre-ville d’ici 2040

0
2804 vues

Comment imaginer une véritable centralité pour la petite ville forézienne d’ici 15 ans ? Pour y répondre, la commune de Bonson, appuyée financièrement par son intercommunalité Loire Forez et Epora, a confié au groupement Verdi Ingénierie / Onnix, une étude urbaine pour repenser son centre-ville. Une démarche participative, associant les usagers, a été inaugurée via une balade urbaine.

Marine Sönmez

Le périmètre d’étude comprend cinq points clés du centre-ville. ©If Saint-Etienne/Marine Sönmez

Quelques centaines d’habitants au lendemain de la Guerre, 4 331 en 2021… Après une période de stagnation dans les années 1990-début 2000, le village devenu petite ville qu’est Bonson a vu sa démographie repartir à la hausse ces dernières années. Et comme souvent, ce changement d’échelle, typique de la périurbanisation du sud Forez, ne s’est pas accompagné de la constitution d’une centralité propre à l’identifier, à « fédérer » ses habitants.  

C’est pour imaginer son centre-ville de demain, relever le défi d’« un lieu plus vert, plus accessible, plus dynamique » que la commune de Bonson, appuyée par son intercommunalité Loire Forez, a engagé le groupement rhodanien Verdi Ingénierie – Onnix. Un défi participatif. Début mars, une quarantaine de Bonsonnais, riverains et commerçants du centre-ville, ont ainsi répondu présents à l’invitation de la municipalité. Accompagnés d’Amélie Leguay, cheffe de projet pour Verdi, et d’élus, ils ont parcouru les cinq secteurs clés du périmètre d’étude, échangeant sur leurs besoins et aspirations pour leur cadre de vie.

Une synthèse de l’étude… en BD

« Est-ce que la place de la mairie est un lieu de rendez-vous ? » ; « Les mobiliers urbains présents sont-ils adéquats ? » ; « Pratiquez-vous le covoiturage ici ? ». Autant de questions qui ont permis de dresser un premier état des lieux, nourri par les observations et les suggestions des participants. « C’est à vous d’imaginer la ville de demain », leur a rappelé Marcel Giacomel, adjoint municipal de Bonson chargé de l’aménagement, soulignant l’importance de cette phase de concertation pour construire un projet urbain en phase avec les attentes des citoyens. Cette balade urbaine est donc la première pierre d’un travail global de projet urbain, engagé par Loire Forez et cofinancé, aussi, par Epora, pour un montant total de 34 000 €.

L’étude urbaine s’étalera sur une année et permettra de définir les orientations d’aménagement du centre-ville d’ici 2040, en matière d’espaces publics, d’habitat et de commerces. Afin de rendre accessible le contenu de l’étude à tous, une bande dessinée sera réalisée par l’artiste lyonnaise Eloïse Vanhouteghem. « L’idée est de vulgariser les termes techniques et de les illustrer pour une meilleure compréhension », précise celle-ci. La première planche de la BD sera diffusée en version numérique courant avril.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne