Saint-Étienne
mercredi 29 mai 2024
04:30
Soutenez IF

Covoiturage étendu à Bourdon : le parking type que veut développer Métropole

0
1452 vues

Situé à Saint-Chamond, derrière la station-service de l’aire du Pays du Gier au bord de l’A47, le parking de covoiturage de Bourdon vient de voir sa capacité doublée par Saint-Etienne Métropole. Une réalisation que la collectivité désigne comme un « standard » qu’elle espère reproduire ailleurs dans les années qui viennent.

Le sol des nouvelles places de parking n’est pas imperméabilisé. ©If Média/Xavier Alix

Avec la raréfaction du foncier disponible, il faut savoir saisir les opportunités. Qui plus est quand il s’agit de développer les parkings de covoiturage, à créer ou à étendre, forcément, le long et aux sorties/entrées de l’axe routier public le plus utilisé du territoire. C’est-à-dire celui de l’A47/RN88, de Rive-de-Gier à Firminy en passant par Saint-Etienne. Derrière la station-service de l’aire du Pays du Gier au bord de l’A47, le parking de covoiturage de Bourdon créé il y a quelques années était déjà le fruit, comme quelques autres, à l’exemple de celui du Sardon plus à l’ouest pour Genilac/Rive-de-Gier, du précédent plan de développement de covoiturage lancé par Saint-Etienne Métropole. Une petite enquête, mi 2021, a démontré que les 35 places de Bourdon étaient, en moyenne, occupées à plus de 90 % la semaine.

« Il y a eu, durant un peu plus d’un an à la suite du Covid, un gros à-coup sur le recours de nos concitoyens au covoiturage. Il semble que la pandémie amenait les gens à se méfier, logiquement, constate Luc François, maire de Grand-Croix, vice-président chargé des transports et des mobilités à Saint-Etienne Métropole. C’est depuis mi 2021 très bien reparti. » De quoi encourager des travaux supplémentaires, ici facilités par la disponibilité mis à disposition par son propriétaire, la Ville de Saint-Chamond. Entre l’été 2022 et le début 2023, 100 000 € ont été investis pour doubler le parking de covoiturage de Bourdon et lui ajouter un abri sur une zone jusque-là en friche, jusque-là « lieu de rencontres », d’un genre, disons improvisées…

« La clé, c’est le foncier »

Luc François, Hervé Reynaud et l’adjoint couramiaud aux transports Raphaël Bernou, lors du zoom de Métropole sur l’aire de Bourdon. ©If Média/Xavier Alix

« Pour ne rien gâcher, l’esthétique de la zone s’est bien améliorée et on bénéficie d’une vue sympa maintenant sur la vallée. Ce n’est pas anodin quand on sait l’importance de la station fréquentée par de nombreux vacanciers qui s’y arrêtent pour faire une pause », note Hervé Reynaud, maire de Saint-Chamond et 1er vice-président de Saint-Etienne Métropole. En plus de la mise à disposition du terrain, la Ville a contribué à hauteur de plus de 60 000 € dans l’éclairage et la vidéosurveillance des lieux. Il faut encore ajouter 30 000 € de Saint-Etienne Métropole pour reprendre les 35 places existantes, c’est-à-dire en leur mettant, comme pour les nouvelles places, un sol perméable, fait de graviers tenus par des pavés à trous. Des places PMR ont été ajoutées.

« Entre la situation, l’accessibilité, l’abri et l’aspect développement durable, on peut dire que c’est un standard qualitatif que nous souhaitons reproduire sur le territoire de Métropole. Si on arrive, dans les 3 ans qui viennent à en faire quatre ou cinq supplémentaires ainsi, ce sera bien. La clé, c’est le foncier : il faut que l’on ait des terrains disponibles à des endroits pertinents. Mais les négociations peuvent-être longs, le rachat au privé ou même au public, ce qui n’était donc pas le cas ici, parfois très coûteux… Alors, cet aspect n’accélère pas les avancées, fatalement », explique Luc François.  

A Bourdon, avec l’extension opérationnelle depuis le début 2023, l’aire est globalement fréquentée à 75 % selon les derniers relevés. « Cela a fortement réduit le covoiturage sauvage de l’aire sur des endroits qui n’étaient pas prévus pour ça, relève Hervé Reynaud. Il reste à la Ville des terrains jouxtant ce parking et on songe maintenant à en créer un second pour les poids-lourds, celui existant étant surchargé… »  

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne