Saint-Étienne
samedi 24 février 2024
18:24
Soutenez IF

Sobriété énergétique : quel bilan à Saint-Etienne ?

0
1317 vues

Un peu plus d’un an après la mise en place de son plan de sobriété énergétique, la municipalité a tiré un premier bilan chiffré des actions qui ont été menées. En amont du Conseil Municipal de ce lundi 27 novembre, elle a annoncé reconduire l’initiative qui a permis de contenir la flambée de la facture…

« Nous avons économisé l’équivalent de la consommation de 7 160 foyers stéphanois », a annoncé le maire de Saint-Etienne, Gaël Perdriau, en amont du Conseil Municipal. Le 14 novembre 2022, face à la flambée des prix de l’énergie, la Ville de Saint-Etienne présentait son plan de sobriété, articulé autour de trois axes : avoir un éclairage public moins énergivore, des animations plus sobres et une gestion plus économes des bâtiments ainsi que des équipements municipaux. Un peu plus d’un an après, un premier bilan a été présenté par la Ville qui a voté la reconduction de ces actions.

Changement des usages

Sur la période allant d’octobre 2022 à mai 2023 et en comparaison à l’année précédente, concernant le chauffage et la production d’eau chaude dans les bâtiments municipaux, une baisse de 20 % de la consommation a été constatée. « Nous sommes passés de 47 gigawattheures à 37,5, explique Christiane Michaud-Farigoule, adjointe au maire chargée du développement durable, de la biodiversité, et de la transition écologique. Cela est équivalent à la consommation de 3 800 foyers stéphanois ». L’élue met également en avant une baisse de la consommation électrique de 14 % sur la période donnée, passant de 12,8 gigawattheures à 11, soit l’équivalent de 720 foyers durant un an. Un changement des usages qui a aussi été appliqué au magazine municipal dans le grammage du papier a été revu à la baisse…

« Si nous n’avions rien fait pour économiser ces 17 gigawattheures, nous aurions dépensé environ quatre millions d’euros supplémentaires »

Gaël Perdriau, maire de Saint-Etienne.

Consommation en baisse mais facture en hausse

La gestion de l’éclairage nocturne public et des bâtiments remarquables a contribuer à passer de 4,8 à 3,1 gigawattheures, soit une baisse de 35 % de la consommation électrique équivalente à celle de 680 foyers stéphanois. « L’objectif de passer 2 000 points lumineux sur deux ans, par des Leds a été accéléré puisqu’en septembre, nous avons atteint les 1 450 lanternes remplacées ». Toutefois, malgré ces mesures et une consommation qui baisse, les factures sont à la hausse. « Si nous n’avions rien fait pour économiser ces 17 gigawattheures, nous aurions dépensé environ quatre millions d’euros supplémentaires », pointe Gaël Perdriau. Ainsi, en 2022, la facture énergétique s’élevait à 8,1 millions d’euros pour la Ville, qui prévoit de payer 15,4 millions d’euros en 2023. Pour rappel, le contrat d’électricité de la Ville avait été reconduit l’an dernier pour une période de trois ans, et celui du gaz est en cours de renégociation.

Un peu tard pour l’opposition

« Mieux vaut tard que jamais, a estimé Jean Duverger, élu d’opposition Le Temps de l’écologie. Vous avez attendu que ça se renchérisse pour agir. Il vaut mieux le faire bien sûr, mais on aurait aimé que ce soit plus tôt et dans d’autres conditions, car au-delà du coût, il y a aussi la question de l’impact environnemental ». L’élu est revenu sur l’idée de créer un budget vert à la Ville, et qui, selon lui, n’avance pas depuis 2021, avec seulement trois réunions de faites concernant cette initiative. Un jugement qualifié de sévère par le maire qui assure avoir énormément investi dans la rénovation des bâtiments, qui accusait, reconnaît-il, un énorme retard. Concernant le budget vert, « nous avons fait le choix de la méthode, du cabinet, assure le maire. Nous avons demandé à ce cabinet d’appliquer la méthode retenue sur les budgets 2020, 2021 et 2022, de façon à en tenir compte dans le cadre de la préparation budgétaire ».

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne