Saint-Étienne
dimanche 14 juillet 2024
18:28
Soutenez IF

2025, Saint-Etienne comme épicentre du design français

0
2431 vues

Au mois de septembre 2022, lors de la 3e édition de France design week, Emmanuel Macron avait confirmé l’installation de la Galerie nationale du design à Saint-Etienne. Cette dernière ouvrira ses portes au printemps 2025, avec pour objectif de valoriser le patrimoine français et de le rendre accessible à tous. Ce mardi 19 septembre, les premiers contours de ce projet ont été dévoilés…

Jean-Yves Gauchier, directeur par intérim de l’EPCC Cité du design, Eric Jourdan, directeur de l’Esadse, Marc Chassaubéné, adjoint du maire à la culture, et Aurélie Voltz, directrice du MAMC+. ©JT/ If Saint-Etienne.

« Près de 60 millions d’euros de fonds publics et privés seront investis d’ici 2025, et la Galerie du Design sera le fer de lance de ce projet, a expliqué Marc Chassaubéné, adjoint du maire à la culture et président de l’EPCC Cité du design. Tout va aussi changer à l’extérieur avec des espaces repensés, « revégétalisés ». C’est un environnement complet qui proposera une offre complète pour tous les publics ». Un projet prévu pour le printemps de l’année 2025 et dont les contours ont été dévoilés ce mardi. Des casques de réalité virtuelle étaient même mis à la disposition des visiteurs pour découvrir la future Cité du Design 2025.

Converger vers un seul et même site

En France, plusieurs établissements collectionnent et exposent du design de différentes manières. La mission première des 1 000 mètres carrés de la future Galerie du Design sera de fédérer. « L’avantage de les réunir autour d’un projet commun, c’est de donner aux commissaires la possibilité de montrer leur vision du design en piochant dans ces différentes collections, précise Joris Thomas, chargé de mission design au MAMC+. Parfois, cela permettra d’exposer des collections qui sont très peu montrées ».

Parmi les établissements qui ont répondu présent, on trouve le Musée des arts décoratifs et du design de Bordeaux, le Musée de la ville de Saint-Quentin-en-Yvelines, le Mobilier National, le Musée des arts décoratifs de Paris, le Centre national des arts plastiques, le Centre Pompidou, et le Frac Grand Large de Dunkerque et bien sûr, le MAMC+ et le MAI de Saint-Etienne. Une liste qui n’est pas figée et qui sera certainement amenée à s’étoffer.

Le bâtiment 242, autrefois Manufacture d’armes, deviendra la Galerie nationale du design. ©JT/ If Saint-Etienne.

Mettre en valeur l’existant

Pour rénover le bâtiment, c’est l’agence lyonnaise d’architecture Silt qui a été retenue, la même qui a déjà œuvré à la réhabilitation de La Comédie. Leur projection vise à mettre le patrimoine architectural en valeur et à utiliser des matériaux durables comme le bois, le chanvre, ou la chaux. La salle d’exposition prendra la forme d’une nef, et l’accueil permettra de tester du design, de le toucher, de s’asseoir dessus, de le manipuler, pour ne pas le sacraliser, mais considérer ces objets comme faisant partie du quotidien. Une mezzanine sera créée pour accueillir l’espace pédagogique.

En plus de la Galerie nationale du Design, rappelons le quartier devrait notamment abriter une grande halle événementielle, un concept hôtel, des cafés/ restaurants, ou encore des boutiques, pour que la Cité du design devienne davantage un lieu de vie pour les Stéphanois.

Une projection de ce que pourrait être le bâtiment 242 au printemps 2025. ©Silt Architectes
Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne