Saint-Étienne
jeudi 20 juin 2024
02:19
Soutenez IF

La Mine des Barbiers : haro sur le rasoir

0
5648 vues

Basée à Chambles, La Mine des Barbiers propose une gamme de produits cosmétiques pour homme lancée par trois Ligériens. Disponible depuis le mois de septembre, elle propose toute une palette élaborée sur place.

Maxime Brossier, Baptiste Béal et Anthony Chargros ont lancé le laboratoire B.C.B en février 2023.

La barbe a le vent en poupe. Ainsi, depuis quelques années, les centres-villes voient les « barbers » fleurir à chaque coin de rue. Et comme dans tous les salons de coiffure traditionnels, on y propose aussi des gammes de cosmétiques… C’est ainsi qu’une idée a germé dans la tête de trois Ligériens. Et Anthony Chargros, Baptiste Béal et Maxime Brossier connaissent leur sujet. « Nous sommes tous les trois issus du milieu de la cosmétique, explique Anthony Chargros, en charge du marketing et de la communication. Nous avons travaillé ensemble pendant des années et nous avions des profils qui se complétaient bien avec Baptiste qui était sur l’aspect administratif et Maxime qui gérait la partie production et achats ». En février 2023, ils franchissent le cap et se lancent en créant le laboratoire B.C.B sur la Z.A Laborie, à Chambles, et sa gamme La Mine des Barbiers. La mine en clin d’œil à l’histoire du bassin stéphanois, mais aussi pour évoquer l’idée d’extraire les meilleurs produits de la nature.

90 000 euros d’investissement

Un laboratoire qui s’étend sur 140 mètres carrés, auquel vient s’ajouter 30 mètres carrés de bureaux, pour un investissement total qui avoisine les 90 000 euros. « Nous avons souhaité créer une gamme homme avec une vraie éthique, précise Anthony Chargros. Notre atout, c’est la transparence sur les ingrédients, ainsi que sur les procédés de fabrication. Nos huiles sont issues de pressages français, nous faisons en sorte de limiter au maximum notre impact environnemental ». Dans un premier temps, les trois associés s’adressent aux salons de la Loire afin d’y commercialiser leurs produits, qui sont également disponibles en ligne pour les particuliers.

Mine des Barbiers

Odemine

Une fois suffisamment implantés localement, ils proposeront leur gamme à l’échelle régionale, puis nationale. « On a plutôt un bon accueil comme on ne fait pas d’achat-revente. Les gérants de salon apprécient que nous puissions développer davantage sur l’aspect technique de la fabrication. Nous sommes en mesure de leur expliquer pourquoi nous avons choisi tel ou tel ingrédient pour faciliter le rasage par exemple ». L’objectif est également d’étoffer leur gamme en lançant une nouveauté tous les six ou 12 mois. Et La Mine des Barbiers n’est pas la seule marque lancée par les trois entrepreneurs qui, en parallèle proposent Odemine. Une marque distribuée uniquement en vente directe à domicile.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne