Saint-Étienne
lundi 20 mai 2024
05:02
Soutenez IF

Unesco : la candidature des sites clunisiens s’organise dans la Loire

0
1675 vues

Vendredi 12 mai, plusieurs acteurs s’étaient rassemblés à l’Hôtel du Département concernant la démarche de candidature des sites clunisiens au patrimoine mondial de l’Unesco. Une initiative qui pourrait aboutir d’ici deux ans, et qui concerne six sites dans la Loire.

Abbaye bénédictine de Charlieu © Département de la Loire

L’ensemble des acteurs qui composent le Comité territorial de la Loire s’était réunis le vendredi 12 mai, dans le cadre d’une réunion suivie d’une conférence de presse, concernant la candidature des sites clunisiens au patrimoine mondial de l’Unesco. Pas moins de six sites ligériens sont candidats, sur la quinzaine que compte notre département : l’abbaye bénédictine de Charlieu, ainsi que les prieurés de Pommiers, d’Ambierle, de Pouilly-lès-Feurs, de Sail-sous-Couzan et de Rozier-Côtes-d’Aurec. Mais au total, cette démarche collective, pilotée par la Fédération européenne des sites clunisiens, regroupe 105 sites dans huit pays européens. L’emblème de l’Unesco peut s’avérer un vrai plus pour le patrimoine ligérien.

Une hausse de la fréquentation

« La Loire possède un patrimoine qui n’est pas toujours connu et c’est quelque chose sur lequel nous souhaitons travailler, précise Brice Comte, chargé de mission culture au Département de la Loire. La marque Unesco est connue et reconnue et la Loire compte des sites précieux, que l’on ne trouve pas sur les sites clunisiens d’Italie ou d’Écosse par exemple ». Et pour cause, selon le chargé de mission culture, la labellisation entraîne une hausse de la fréquentation touristique de 30 % par an. Par ailleurs, cela permettrait de créer des synergies entre les différents sites et de renforcer l’identité du territoire. Et au final, c’est l’État français qui candidate pour ses monuments.

Un long processus

D’ici là, les sites sont mobilisés dans le cadre du montage des différents dossiers de candidatures, pour une proposition d’inscription par l’État en 2025. Ceux-ci auront pour vocation de prouver la Valeur universelle exceptionnelle (VUE) des six sites. C’est pourquoi un Comité local est en place pour chacun des sites, ainsi qu’un Comité territorial à l’échelle du Département. Le rôle des premiers consiste à collecter les informations nécessaires, à rassembler la base documentaire, à recenser et proposer des actions de valorisation et d’animation, et enfin à mobiliser la population et les acteurs locaux en soutien à la candidature. Au niveau territorial, le comité aura la charge de rassembler les informations des comités locaux et de gérer les liens avec le bureau de rédaction de la candidature. Les premiers résultats seront connus d’ici 18 mois.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne